WILLIAM DELANEY BARRY

 

 

William Delaney Barry (né Ratcliffe le 9 décembre 1946 à New York et mort le 18 novembre 1974 à Nashville, dans le Tennessee) est un chanteur, guitariste et auteur-compositeur de musique folk américain.

William Delaney Barry naît le 9 décembre 1946, au tout début de la Guerre Froide. Ses parents, George Ratcliffe né en 1926 et Mary Barry née en 1928 sont tous deux originaires de New York. Son père, enrôlé en 1944, à 18 ans, dans le second conflit mondial, ne quittera plus l'uniforme. Il se marie en 1947, après la naissance de William, avec Mary Barry, son amie d'enfance, mais abandonne sa famille en 1950. Il ne connaîtra pas beaucoup son fils, mourant en Corée en mars 1951. William Delaney prendra alors le nom de sa mère. De cette mort et de sa première enfance, William Delaney Barry retirera plus tard une aversion pour l'armée et un pacifisme militant notamment lors de la guerre du Vietnam. William est élevé par sa mère qui travaille dans un service de dactylo aux Nations Unies. La vie à New York est sans histoire, Mary Barry, se consacrant à son seul enfant et n'ayant jamais réussi à se fixer avec un autre homme. Durant cette période, lorsqu'elle tarde à rentrer de son travail, William est gardé par une voisine, professeur de piano, qui lui apprendra les bases de l'instrument. Il se perfectionnera par la suite avec Jack Nitzsche lorsqu'il suivra la tournée de Neil Young et des Stray Gators après la sortie de l'album « Harvest ». Mais vers ses 15 ans, il se tourne vers la guitare acoustique, en autodidacte.

Sortant de la High School, il entreprend, en 1964, des études d'Art au City College de New York mais il est alors plus passionné par ses fréquentations à Greenwich Village. Il y côtoie la scène folk qui gravite autour de Bob Dylan, et notamment Eric Andersen dont il admire la performance au Gerdes Folk City. Autour de ce noyau underground qui développe une contre culture face à l'Amérique conventionnelle, William Delaney va acquérir une conscience politique et sociale. Il compose alors ses premières chansons, dans un style très « protest song » (« Black Summer », « The Valley of Blood »), qu'il joue en marge des festivals comme celui de Newport resté célèbre par le passage d'un Bob Dylan électrifié. Cette année là, la Beatlemania déferle sur les USA et de nouvelles influences s'imposent déjà à lui. En 1965, les Byrds s'affirment en tant que premier groupe de Folk Rock avec la reprise de Mr Tambourine Man de Dylan. A l'instar de David Crosby, William adopte alors comme instrument de prédilection, la guitare acoustique 12 cordes. En février 65, il accompagne Eric Andersen au Village Gate de New York sur quelques morceaux et le 17 avril, il est parmi les 20 000 personnes qui participent à la marche contre la guerre du Vietnam à Washington. Mais le 14 mars 1966, les Byrds sortent l'album « 5D » ( Fifth Dimension ). A l'écoute d'E ight Miles High, attiré par le flot de musique psychédélique de la côte ouest, William Delaney Barry décide de quitter New York pour la Californie.

A l'image de nombreux autres jeunes américains et fidèle à ses lectures d'adolescent, Kérouac et la Beat Génération en tête, William traverse les Etats-Unis et se fixe à San Francisco où il arrive à temps pour assister au dernier concert des Beatles, le 29 août 1966 au Candlestick Park. A San Francisco, William Delaney Barry fréquente le quartier de North Beach et joue dans des petits clubs de la Bay Area. Il survit en travaillant à la revue underground « Oracle » d'Allen Cohen pour laquelle il fera quelques pages d'illustrations. Mais très vite, pour être au plus près de la musique, il se fait engager comme roadie dans l'équipe de Chet Helms à l'Avalon Ballroom. Il fréquente alors Big Brother and the Holding Company, et est employé sur toute une série de concerts mémorables jusqu'en 1968 : Jefferson Airplane, les Byrds, Eric Burdon, Blues Project, Country Joe and the Fish, John Mayall, le Grateful Deadů Durant ces deux années, son style s'est tourné vers les musiques indiennes et psychédéliques se rapprochant des chansons du 13th Floor Elevators et du West Coast Pop Art Experimental Band avec qui il aura l'occasion de jouer. Mais ses tentatives de formation d'un groupe ne le satisferont jamais et il préfèrera revenir à la musique en solo.

En ce début d'année 1968, William Delaney Barry suit la tournée de Big Brother et devient l'ami de John Simon, de Columbia, qui leur fait enregistrer Cheap Trills aux studios de New-York. Ce dernier, intéressé par ses chansons, lui promet de le soutenir auprès de la Columbia. C'est en octobre 1969, après avoir assisté au concert de Crosby, Stills, Nash and Young au Fillmore West, qu'il se fait recruter dans leur équipe de roadies. A partir de cette date et suivant les humeurs des membres du « super groupe », William sera présent sur les tournées de Neil Young et de Crosby and Nash. Hors de son job, il parcourt la Californie, enchaînant les festivals. Sur la route, toujours accompagné de sa guitare, il joue dans de nombreux clubs. Sa musique est entièrement tournée vers la mélodie, ses textes sont simples mais bien sentis, véritables chroniques de la société américaine des seventies (« Once », « California Love »).Ses chansons intéressent de plus en plus les producteurs qu'il rencontre et il participe à de nombreuses jams avec de grands artistes (Jackson Browne, Eagles, Ed Bruce, Don Mac Leanů).

C'est lorsqu'il suit la grande tournée de Crosby, Stills, Nash & Young, en 1974 qu'il apprend qu'il décroche l'enregistrement d'un 30 cm chez Monument Records, production en contrat avec CBS, spécialisée depuis 1960 dans la musique Folk avec des artistes tels que Kris Kristofferson, Tony Joe White, Barefoot Jerry, Charly Mc Coy...L'album devra comporter dix chansons et les arrangements et accompagnements seront faits par les musiciens du studio.

Une semaine avant d'entrer aux studios Cumberland de Nashville, il joue dans plusieurs clubs. Le 18 novembre 1974, à la sortie du Exit/In, il est prit dans une rixe de rue et poignardé par un junkie. Il meurt dans l'ambulance qui le conduisait au Baptist Hospital.